Comprendre la stase stercorale : causes, symptômes, conséquences, solutions

La santé intestinale exerce une importance capitale dans notre bien-être général. Parmi les maux qui peuvent entraver notre santé intestinale, on compte la stase stercorale. C’est notamment pour cette raison qu’il est important de comprendre les causes, les symptômes et les approches de solutions de ce mal. Le présent article sera consacré à cette cause.

Que signifie la stase stercorale ?

La stase stercorale fait partie des troubles de la digestion. Cette maladie se réfère à un ralentissement anormal du transit intestinal, affectant le transit des selles dans le côlon. Ce phénomène a pour conséquence directe la stagnation des selles dans cette partie du tube digestif. Comme tous les autres troubles digestifs, la stase stercorale influence notre santé intestinale et peut quand elle n’est pas prise au sérieux avoir une influence sur notre bien-être global. Il faut noter la stase stercorale peut provenir plusieurs causes.

Quelles sont les facteurs entraînant la stase stercorale ?

Les facteurs entraînant la stase stercorale sont multiples. Une alimentation avec peu de fibres est l’une des causes majeures de ce trouble. Elle prive le côlon de l’aide nécessaire pour le mouvement des selles, ce qui favorise la stagnation des matières fécales. La consommation fréquente d’aliments constipants contribue aussi à ce ralentissement.

Certains médicaments comme les sels de fer, les opioïdes, les antihistaminiques et les antidépresseurs tricycliques peuvent également être à l’origine de la stase stercorale. L’absence d’hydratation adéquate aggrave la situation, tout comme la sédentarité qui compromet l’activité intestinale.

Lire  Quelles sont les opérations pour extraire les calculs rénaux ?

Outre ces facteurs à risque, certaines maladies peuvent aussi être à la source de la stase stercorale. Parmi ces maladies, on peut citer : la maladie cœliaque, la colite ulcéreuse, la maladie de Parkinson ou encore l’hypothyroïdie. L’excès du taux de calcium, la malabsorption et la maladie de Crohn peuvent également cause la stase stercorale.

Quels sont les manifestations associées la stase stercorale ?

La stase stercorale peut se manifester de diverses manières. Les premiers symptômes sont souvent des épisodes de constipation persistante avec des difficultés à évacuer les selles. La stase stercorale peut aussi se manifester par des sensations de ballonnement et de lourdeur abdominale. Certaines personnes atteintes de cette affection peuvent ressentir des douleurs dans la zone abdominale. Ces douleurs sont généralement accompagnées d’une sensation de pression.

En case de stase stercorale, on assiste aussi à des selles peu fréquentes (peut-être 2 jours sans aller aux toilettes) qui peuvent être dures et incomplètes. Outre ces symptômes, la stase stercorale peut également se manifester par une baisse d’appétit, des flatulences, des ballonnements, des crampes abdominales et parfois de la fatigue.

Quelles sont les conséquences de la stase stercorale

Les conséquences de ce trouble peuvent être importantes lorsque le mal n’est pas pris au sérieux. La stagnation prolongée des selles dans le côlon peut entraîner des complications comme l’accumulation de toxines ce qui favorise le développement de bactéries nocives. Cela peut entraîner des irritations intestinales, voire des infections. Aussi, la pression exercée sur la paroi intestinale peut provoquer des diverticules.

Comment traiter la stase stercorale ?

Le traitement de la stase stercorale peut se faire de manière simple afin de rétablir le plus vite possible votre état de santé. Les approches de traitement sont simples et concernent pour la majorité une amélioration de l’hygiène de vie. Ainsi, il est conseillé de suffisamment s’hydrater, revoir son alimentation et de s’adonner à la pratique d’activités sportives. L’augmentation de l’apport en fibres alimentaires favorise le mouvement des selles, tandis que l’hydratation adéquate maintient la consistance des selles. La pratique d’activités sportive régulièrement stimule le transit intestinal. Vous devez aussi éviter la consommation des aliments constipants. En cas de symptômes persistants, des laxatifs doux peuvent être prescrits, mais leur utilisation doit être sous supervision médicale. En comprenant les aspects liés à la nutrition, à l’activité physique, et aux médicaments, le traitement de la stase stercorale vise à restaurer un transit intestinal sain.

Lire  Citrate de bétaïne : un médicament pour prévenir les effets de l’alcool sur l’organisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *